Île Courts – La Collection 2011

Soirée d’ouverture Mardi 27 septembre . 20h Kafé [email protected] Komiko . Rose Hill
Projection Discussion Cocktail
Places limitées, invitations á retirer: IFM . Rose Hill T : 467 42 22

La collection 2011 présente les films qui sont l’aboutissement du travail de création initié au cours des ateliers Écrire court et Notre histoire n’a pas d’images pendant le festival Île Courts 2010. La projection sera suivie d’une discussion ouverte avec le public, en présence des réalisateurs.
Wall Street Légumes (Wall Street Légim) Joëlle Ducray, Charlotte Nina, Jawid Kadir Maurice / 2010 / Documentaire / 7’
À la découverte du marché aux légumes de Port Louis, qui fournit toute l’île.
Kaso Ritvik Neerbun Maurice / 2011 / Fiction / 9’ 
Maurice, au début des années soixante- dix. Dans une cellule, un condamné à mort attend sa sentence. Un matin, le Commissaire des Prisons vient lui annoncer son exécution le lendemain à l’aube. Kalot se perd alors dans ses souvenirs…
Johni Axelle Tennant Maurice / 2011 / Fiction / 7’ 
Océan indien. Île Maurice. Rivière Noire. Route de la Preneuse. Boutique de Titonne. Une petite annonce est affichée sur la tôle : Casting international, on recherche un beau jeune homme. Thierry se sent immédiatement concerné. Il n’est pas le seul à le penser, le quartier entier se met en ébullition.
Le Choix d’une vie Ravi Sembhoo Maurice / 2011 / Fiction / 13’
Maya est une jeune directrice de lycée. La grossesse d’une de ses élèves de 16 ans la met très mal à l’aise. Qu’en est-il de son propre désir d’enfant ?
Perfect Day Jérôme Valin Maurice / 2011 / Fiction / 12’  
Une clocharde, noire de saleté, dégoulinante de sueur, puante, fait sa tournée. Elle ne trouve à se mettre sous la dent que des regards dégoûtés ou des insultes. Au cours de sa prospection, elle découvre dans une poubelle un nourrisson hurlant de faim et de rage.
Papan Kulta (Father’s sweetheart) Krishna Luchoomun Maurice / 2011 / Fiction / 10’ 
Maintenant qu’il vit à Maurice avec sa nouvelle famille, un père regrette d’avoir laissé une fille en Finlande, il y a 17 ans. La naissance de son jeune fils lui fait prendre conscience de ce dont sa fille a été privée toutes ces années. Sa fille lui reprochera-t-elle son absence un jour ?

Leave a reply

This Campaign has ended. No more pledges can be made.