Les Invités

Les Biographies


Akshay Shodhan Naojee
Réalisateur / Maurice
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Annicka Spangenberg
Réalisatrice / Maurice
Sinema koltar #4

Annicka est un « bourgeon d’artiste ». Poussée par le désir de comprendre, de saisir et de libérer les normes et conventions sociales. Elle explore à travers ses créations les processus et les étapes de son apprentissage à la vie. En toute humilité, elle nous révèle et questionne ce qui nous semble si évident : le temps qui court, les attentes de la société et de notre entourage, la répétition de l’amour, les mécanismes de notre époque.

Fille d’artiste et venant d’un autre monde, Annicka échappe à tout ce qui peut sembler « normal » et « automatique » pour d’autres. Dans ses oeuvres, elle recherche la voie de sortie de l’ordinaire pour enfin rencontrer ce qui lui est le plus cher la nature, l’essence même des êtres et de leur devenir.


Azim Moollan
Réalisateur / Maurice
Soirée d’Ouverture 2015
La Tête Ailleurs #3
Sinema Koltar #3

Né à Maurice en 1985, Azim Moollan est Directeur Photo sur les plateaux de tournage, photographe à ses heures perdues, Wanna-be poète dans la vie réelle, et apprenti-artiste dans ses rêves.

En 2014, Azim Moollan participe à l’atelier d’écriture d’animation Dessine-moi un Court d’Île Courts-Festival International du Court Métrage de Maurice. À l’issue de la résidence, son projet de film Rod Zegwi dan Pikan est retenu pour être produit par l’association Porteurs d’Images au titre de Film Fabrik 2015.


Bertrand Rouchit
Programmateur / France
Sinema Koltar #3
Courts Toujours 2015
Culottes Courtes 2015

Je suis né en 1974 à Clermont-Ferrand. Papa de 2 petites jumelles de 13 mois. J’ai fait des études de droit. Avant le Festival de Clermont j’ai travaillé à la cinémathèque de Clermont-Ferrand, co-fondateur de « comme une image… » (société d’audiovisuelle (communication et publicité)). J’ai longtemps travaillé avec le festival Vidéoformes. Et j’ai été entraîneur de Handball pendant 3 ans (il n’y a pas que le cinéma dans la vie).

Je participe au festival de Clermont depuis plus de 10 ans et je travaille à Sauve Qui Peut le Court Métrage depuis 5 ans. Je suis responsable des publics (accueil, billetterie et nouveaux publics) et de la programmation « jeune public », ainsi que des programmes « Regards d’Afrique ». Je fais également partie du comité de sélection national (films français) depuis 5 ans. Je travaille également sur la régionalisation (séances coups de cœur après le festival), et le dispositif « Passeurs d’images » en direction des quartiers « difficiles ».


Chantal Richard
Réalisatrice / France
Intervenante . Ateliers Professionnels 2015

Après des études à l’IDHEC, Chantal Richard réalise des films de fiction tout autant que documentaires. Les uns se nourrissent mutuellement des autres et sont souvent l’occasion de voyages. Son premier long-métrage, Lili et le baobab, avec Romane Bohringer, l’a ainsi emmenée au Sénégal, mais aussi à Cherbourg. Que ce soit dans des pays lointains ou dans la Basse-Normandie de son enfance, sa caméra aime prendre le temps de regarder le monde.

Elle écrit actuellement une fiction, Le monde de Pascal, qui a pour décor le bocage normand, et prépare un documentaire, La ville idéale, qui la conduira en Corée du Sud.


David Constantin
Réalisateur / Maurice
Incursion de Long

David Constantin vit et travaille à Maurice. Après 5 ans d’études du cinéma en France, il rentre à Maurice en 2003. C’est cette même année qu’il réalise son premier court-métrage Colas et le documentaire Diego l’Interdite (Mention Spéciale du Jury au Festival Vues d’Afrique à Montréal). Depuis il a réalisé plusieurs autres films (fictions courtes et documentaires) dont Bisanvil (Prix du Public à Amiens), Les Accords de Bella et Made in Mauritius. Il a aussi co-réalisé Venus d’ailleurs série de quatre documentaires sur les origines de la population mauricienne.

David Constantin est à l’origine de la société Caméléon Production qui produit ses films. Depuis 2007, il est aussi un des fondateurs de l’association Porteurs d’Images, qui organise Île Courts-Festival International du Court Métrage de Maurice.

Son premier long-métage Lonbraz Kann est sorti en salle en 2015.


Damien Dittberner
Réalisateur / Maurice
Soirée d’Ouverture 2015
Sinema koltar #1

Véritable oiseau migrateur, bercé entre trois continents, c’est à Maurice que le jeune réalisateur mauricien Damien Dittberner a finalement fait le choix de poser ses valises. Né en 1984 à Bruxelles (Belgique), c’est à Washington (États-Unis) qu’il grandit sans jamais perdre de vue Maurice, l’île maternelle.

Après des études en communication et journalisme à l’Université du Delaware (États-Unis), puis de cinéma à la Prague Film School (République Tchèque), Damien choisit d’abord New York pour travailler dans le cinéma et l’audiovisuel. Cette expérience lui permet de côtoyer des réalisateurs et chefs opérateurs expérimentés, à différents postes et sur différents projets audiovisuels : films (long et courts), publicités ou clips. C’est en 2011 que Damien décide finalement de s’installer à Maurice, où il vit et travaille maintenant tant que producteur, réalisateur et monteur, pour la société de production Mocean Film qu’il a créée.

En 2014, Damien participe à l’atelier d’écriture de fiction Écrire Court d’Île Courts-Festival International du Court Métrage de Maurice. À l’issue de la résidence, son projet de film Boutik est retenu pour être produit par l’association Porteurs d’Images au titre de Film Fabrik 2015. En 2015, Damien se consacre à la réalisation de ce court métrage de fiction et d’un projet documentaire sur Maurice.

Doushan Sewtohul
Réalisateur / Maurice
Sinema Koltar #2


Doushan Sewtohul est un artiste depuis qu’il a 15 ans. Passionné des arts, il est toujours en quête de nouveaux champs de création. Talentueux, il a également su briller lors de nombreux concours de peinture, de design et de musique. Aujourd’hui, il s’adonne à la réalisation de films dans le but de participer au développement d’un cinéma mauricien de qualité.

Florent Laport
Réalisateur / Réunion
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Jon Rabaud
Réalisateur / Maurice
Sinema Koltar #2

Né à Maurice en 1990, Jon Rabaud est réalisateur. Influencé par le cinéma américain, français, scandinave et japonais, c’est à Montréal (Canada) qu’il suit des cours de cinéma et tourne son premier court métrage de fiction Cold Blooded en 2011. Le film est présenté la même année à Île Courts – Festival International du Court Métrage de Maurice. Le réalisateur prend également part à l’atelier Écrire court du Festival, où il développe l’écriture du scénario de son 2ème court métrage de fiction qu’il tourne l’année suivante.

La Rencontre, thriller psychologique, est présenté à l’ouverture d’Île Courts en 2012, et commence son parcours en Festival : 24ème Festival de Carthage (Tunisie) en 2012, puis en 2013, le 35ème Festival de Clermont-Ferrand (France), le 66ème Festival de Cannes (France), le 34ème de Durban (Afrique du Sud) et la 20ème édition du Festival International du Film d’Afrique et des Iles FIFAI (La Reunion). Le film sera aussi projeté hors festival à divers occasion notamment en Allemagne et en France. Par la suite, Jon Rabaud réalisera 2 autres courts métrages, Waiting et It’s Not a Joke, présentés au Festival Ile Courts en 2014 et 2015.

En 2014 il réalise Carton Rouge qui sera également projeté à Ile Courts en 2014, puis 2015 au Festival International du Film de Zanzibar, Festival du film court de Seoul SESIFF (Corée du Sud) et au Festival du Film de Split (Croatie).

Gilde Razafitsihadinoina
Réalisateur / Madagascar
Sinema Koltar #2


Katia Bayer
Rédactrice en chef et Journaliste / France
Intervenante . Ateliers Jeunesse 2015

Après des études de Médiation culturelle à Bruxelles, Katia Bayer collabore pendant plusieurs années à Cinergie, une revue en ligne consacrée au cinéma belge. En 2009, elle crée Format Court (www.formatcourt.com), un magazine en ligne dédié au court métrage international dont elle assure les fonctions de Rédactrice en chef.

Depuis trois ans, elle programme et anime les séances Format Court, organisées tous les mois au Studio des Ursulines, une salle indépendante parisienne. Affiliée à l’UPCB (Union de la Presse Cinématographique Belge), elle est également membre des comités de pré-sélection des courts métrages et de l’animation à l’Académie des César.

Kamaria Hassan Ali
Réalisateur / Zanzibar
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Krishna Luchoomun
Réalisateur / Maurice
Sinema Koltar #4

Né en 1962, Krishna Luchoomun est artiste et cinéaste. Il a produit une série de documentaires, fictions et films expérimentaux.


logo_lakazanime
Lakazanimé
Anaïs et Nicolas Belloni / Réalisateurs
Culottes courtes 2015

L’atelier “Cinéma d’animation” proposé par Lakazanimé est dispensé par deux intervenants :

– Anaïs Belloni titulaire d’un BTS Audiovisuel (Brevet de Technicien Supérieur au CADASE, Toulon, France) est formée au techniques d’écriture de scénario, de prises de vue et de montage,
– Nicolas Belloni titulaire d’un DNSEP avec félicitations du jury de l’école des Beaux-Arts de Toulon, France, est formé aux techniques des arts plastiques, de l’animation (stop motion) et de la vidéo. Il est également artiste plasticien et a exposé à la galerie Hélène de Senneville pour la commémoration du tricentenaire de l’arrivée des français à l’île Maurice, ainsi qu’au festival The Bridge à Tamarin.

Nous avons été intervenants, pendant respectivement quatre et neuf ans, pour l’association Yenamart (France) avec laquelle nous avons réalisé nos ateliers “Cinéma d’animation” dans différentes structures telle que des écoles primaires, des collèges, des centres aérés et des clubs de vacances.

L’atelier “Cinéma d’animation” consiste à faire réaliser aux enfants leur propre film d’animation en procédant par étapes :

– choix de l’histoire, écriture du scénario et création d’un story board,
– création des décors et des personnages nécessaires en utilisant différentes techniques des arts plastiques (dessin, peinture, pâte à modeler…),
– animation des personnages en suivant le découpage technique (story board),
– doublage des personnages s’il y a des dialogues,
– montage (cette étape est rarement réalisée par les enfants car les logiciels utilisés sont assez complexes à appréhender).

Cet atelier permet aux enfants de mettre en forme des histoires, en utilisant des supports qui leur sont accessibles tout en leur apprenant les contraintes liées à la mise en image.
Chaque participant reçoit par e-mail un fichier des réalisations et ces dernières sont également disponible sur You Tube et sur notre page Facebook.


Laza
Réalisateur et Directeur des RFC / Madagascar
Sinema Koltar #1

Le Réalisateur, producteur et Directeur de festival Laza Razanajatovo, a fait ses études de cinéma à Paris (la Fémis, ESEC). En 2006, Il a crée le Festival Les Rencontres du Film Court de Madagascar avec l’appui de l’Institut Français, le seul festival de cinéma à Madagascar. Il impulse par son activisme les projets de beaucoup de jeunes aspirant à devenir réalisateurs. Depuis 2006 il est basé à Antananarivo où il réalise et produit la plupart de ses films avec la société de Production Rozifilms.


Lorna Shalini Senivassen
Réalisatrice / Maurice
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Mahamoud Ibrahim
Réalisateur / Comores
Sinema Koltar #4


Marius Aymart Esparon
Réalisateur / Seychelles
La Tête Ailleurs #2


Nadia Ben Rachid
Monteuse / France – Tunisie
Intervenante . Ateliers Professionnels 2015

Nadia Ben Rachid exerce le métier de chef monteuse depuis plus de 25 ans. Monteuse de talent, elle est autant réputée pour son travail sur des documentaires que sur celui des œuvres de fiction. Récipiendaire de nombreux prix internationaux, elle a reçu dernièrement le 1er Prix Final Cut lors la Mostra de Venise en 2013 avec le film Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hanier.

Nadia Ben Rachid a d’abord débuté sa carrière comme assistante monteuse auprès de Hervé Deluze, Sam O’Steen et Yves Deschamps. Elle a ainsi appris le métier avec des cinéastes tels que Roman Polanski (Pirates, « Lune de Fiel, Frantic), mais aussi pour Henri Verneuil avec Les Morfalous, Caude Berri sur Uranus et Germinal, mais aussi Agnieska Holland ou encore Roland Joffé.

Elle est aujourd’hui la monteuse attitrée des films d’Abderrahmane Sissako, avec entres autres les films Timbuktu, César 2015 du Meilleur Montage. La Vie sur Terre (Prix du Montage au FESPACO 1999), En attendant le bonheur (2002) et Bamako (2006). Elle a également à son actif plusieurs films d’Anne Aghion My Neigbour, My Killer, mais aussi Yamina Benguigui (« Incha’allah Dimanche, Aïcha et d’autres réalisateurs de premier plan.


Ahmed Nassila Thani Said Ali
Réalisateur / Comores
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Newton I. Aduaka
Réalisateur et Producteur / Nigeria
Parrain de la 8ème édition du Festival Île Courts . Soirée d’Ouverture 2015

Né en 1966 à Ogidi, à l’Est du Nigéria. À la fin de la guerre du Biafra, en 1970, sa famille s’installe à Lagos. En 1985, il part pour l’Angleterre afin d’effectuer des études d’ingénieur mais il découvre le cinéma et est admis à la London International Film School, d’où il sort diplômé en 1990.

En 1997, il fonde Granite Filmworks, la branche britannique de Granit Films. La même année, il écrit, produit et réalise son court-métrage lauréat, On The Edge, suivi de son premier long-métrage, Rage.

En 2001, Rage est le premier film totalement indépendant de l’Histoire du cinéma britannique réalisé par un cinéaste noir à être distribué sur l’étendue du territoire national, et sort avec un fort succès critique. La même année, Newton Aduaka est sélectionné comme résident de la Cinéfondation du Festival de Cannes et part s’installer à Paris.

En 2004 et 2010, Global Dialogue, commande à Aduaka quatre courts- métrages de prévention contre le SIDA. Ces films sont traduits dans de nombreuses langues et utilisés comme outils pédagogiques à travers le monde.

Avec Ezra, en 2007, Newton I Aduaka remporte l’Étalon d’or de Yennenga au FESPACO, la plus grande récompense pour un cinéaste africain. La première d’Ezra se déroule sous les auspices de la section internationale du Festival de Sundance. Le film est également nominé pour le Prix Humanitas et projeté en séance spéciale à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes. Ezra a été sélectionné dans plus de cent festivals à travers le monde et a remporté plus de 20 prix, parmi lesquels 6 grands prix et celui de la FIPRESCI. Ezra a été cité comme l’un des films pacifistes les plus importants jamais réalisés et a reçu le Prix de la paix et de la tolérance des Nations-Unies. En 2007, Aduaka est invité à donner une Masterclass au festival de Cannes et en 2008 le Festival de Berlin l’invite comme expert pour une intervention sur l’esthétique cinématographique au Berlinale Talent Campus. Il a également pris part à plusieurs jurys. La même année, Aduaka est invité à la conférence TED, d’Arusha “Afrique : le prochain chapitre”, à Arusha.

One Man’s Show, le troisième long-métrage de Newton, a été présenté en première au FESPACO 2013, où il a remporté le prix de la critique. La première américaine du film s’est déroulée au Festival de Mill Valley. Le quotidien britannique “The Independent” a cité Aduaka comme l’un des 50 plus grands artistes africains en vie. Aduaka vit actuellement à Paris, où il a cofondé la société de production Granit Films, avec Alain Gomis et Valérie Osouf.


Rathindran Rajendra Prasad
Réalisateur / Inde
Sinema Koltar #2


Riantsoa Randrianantenaina
Réalisateur / Madagascar
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Renaud Cohen
Scénariste et Réalisateur / France
Intervenant . Ateliers Professionnels 2015

Après une maîtrise de chinois, Renaud Cohen entre à la Fémis dont il sort diplômé en 1992. Il y réalise son premier court métrage de fiction Réflexions d’un garçon, qui obtient de nombreux prix. Il réalise par la suite plusieurs documentaires, dont Bienvenue au village modèle (2006), Les Petits Pains du Peuple (1999), L’Hôtel des Réfugiés (1999), Le Maître des Singes (1996) et Porteurs d’ombres électriques (1993).

En 1998, il est le lauréat et résident de la Villa Médicis, section scénario. Amateur de comédie burlesque, Renaud Cohen cite Woody Allen, Nanni Moretti, Ernest Lubitsch et Charlie Chaplin parmi ses cinéastes préférés. En 2000, Renaud Cohen met en scène son premier long-métrage de fiction Quand on sera grand, sélectionné au Festival de San Sebastian et au Festival Premiers Plans d’Angers.

Onze ans plus tard, il signe son retour sur le grand écran avec Au cas où je n’aurais pas la palme d’or, comédie sur un cinéaste quadragénaire qui, lorsqu’il découvre une maladie potentiellement mortelle, décide de s’atteler au tournage de ce qui pourrait s’avérer être son dernier film.


Roman Soufflet
Réalisateur / Réunion
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Sandeep Mane
Réalisateur / Inde
Sinema Koltar #1

Sandeep Mane est né à Dapoli, un village au Maharashtra. Il étudie à l’Université de Pune dans une école de théâtre appelé lalit Kala Kendra où il obtient sa maîtrise en théâtre. Durant cette période il travaille avec des grands noms et a l’opportunité d’étudier diverses formes d’art. Il s’investit ensuite dans la comédie avec de nombreuses pièces et développe sur plusieurs courts métrages. Pour des théâtres expérimentaux, il met en scène et joue dans la célèbre pièce de Girish Kanard, « Hayavadana sous le nom de sa société de production ‘Curtain Call’.

En 2013,sous la même maison de production , il écrit et réalise « Red History », un court métrage. Le film remporte le prix de la meilleure musique de film dans le 3ème My Mumbai Short Film Festival en 2014. Récemment, il a écrit et réalisé le court métrage, Paandhya.


Sitraka Randriamahaly
Réalisateur / Madagascar
Sinema Koltar #1
Sinema Koltar #2
Sinema Koltar #4

Sitraka Randriamahaly, jeune réalisateur Malagasy, est très tôt intéressé par les films d’animations. Amoureux de l’art graphique en général, Il suit des cours de dessins et de peinture au Cercle Germano-Malagasy (Goethe Zentrum) dès son plus jeune âge. Mais ce n’est qu’après ses études universitaires qu’il décide de se lancer dans le cinéma d’animation.

Comme la majorité des animateurs Malagasy, il débute en tant qu’autodidacte, il apprend en faisant des films et nourrit son expérience dans des ateliers, des échanges, des résidences et des formations passagères de quelques jours ou quelques mois. (Fontevraud, ILOI, EMCA, Les Gobelins…)

Sitraka Randriamahaly compte à son actif plusieurs réalisations depuis « sokaky (la tortue) » en 2009 jusqu’à « rough life » qui a été primé lors des 10ème Rencontres du Film Court de Madagascar en 2015 dans la catégorie animation Panafricaine. Certains de ses projets ont été remarqués dans de grands festivals comme FESPACO ou Annecy. Ces films racontent en général des histoires courtes, simples, parfois poétique mais elle raconte surtout sa propre histoire à travers laquelle il partage le monde où il vit, le monde où il rêve.


Sophie Robert
Réalisatrice / Maurice
Soirée d’Ouverture 2015
La Tête Ailleurs #4
Sinema Koltar #4

Sophie est mauricienne et c’est en Angleterre qu’elle poursuit d’abord des études de droit. Tout en travaillant dans la “City” (Londres), elle conserve son intérêt pour le cinéma et entame une maîtrise en histoire du film à l’université de Westminster (mention Très bien). Son penchant pour l’écriture la mène à participer à des ateliers scénario, notamment à la “Script Factory” (Londres). Elle fait aussi quelques ateliers d’acteurs et aide au Raindance Film Festival.

De retour dans son pays natal, elle est sélectionnée pour participer à l’atelier d’écriture du festival île Courts (2012) et Sophie réalise La Leçon d’anglais, son premier film.

S’intégrant de plus en plus dans le domaine du cinéma, elle rejoint l’équipe du long-métrage mauricien Lonbraz Kann (2013) et est, entre autres, responsable figuration pour une partie du film. En 2014 Sophie participe à l’Atelier d’écriture dans le cadre du Festival Île Courts et réalise le court métrage Phone Connection en 2015.


Tanveer Naojee
Réalisateur / Maurice
Lauréat du concours Ecoclip
La Tête Ailleurs #2


Tim Skousen
Réalisateur / Etats-Unis
Intervenant . Ateliers Professionnels 2015

Scénariste et réalisateur, Tim Skousen a remporté de nombreux prix pour ses réalisations, notamment au prestigieux Festival international de la créativité – Lions Cannes pour une série documentaire sur le football à l’école en 2009.

Son premier long métrage, The Sasquatch Gang, lui a valu le prix du public au festival Slamdance ainsi que le prix du meilleur réalisateur au festival Aspen Comedy Arts en 2006. Son deuxième film, le documentaire Zero Percent, a remporté des prix dans plusieurs festivals, dont celui du meilleur documentaire aux festivals de Las Vegas, Urbanworld, Breckenridge, Vail, Arlington, et Ojai Film, ainsi que le Silver Heart Award au Dallas International Film Festival.

Son dernier film, Thunder Broke the Heavens (2015), a été sélectionné dans divers festivals. Titulaire d’un Bachelor of Fine Arts en cinéma de la Brigham Young University, Tim Skousen a grandi aux États-Unis, aux Bahamas, au Chili et en Grande-Bretagne. Il vit aujourd’hui dans l’Utah, aux États-Unis.


Yannick Durhône
Réalisateur / Maurice
Sinema Koltar #1


This Campaign has ended. No more pledges can be made.


    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/yayann/clients/porteursdimages/blog_v2/wp-content/plugins/appthemer-crowdfunding/includes/theme-stuff.php on line 122